Île Saint-Louis : La vieille dame tranquille de Paris

 

Ce rocher au milieu de la Seine , ressemble à un bateau vu du ciel (ou de Google Earth , ce qui est plus pratique … ). Et cette petite île qui ne contient qu’une seule rue dans sa longueur, est pleine de contradictions.

C’est l’une des deux îles naturelles encore existantes à l’intérieur des limites de Paris (la troisième, près de la tour Eiffel , L’Île au Cygnes , est artificielle). En fait, avant le XVII ème siècle , il y avait deux îles différentes séparées par un petit canal : l’île aux vaches et l’île Notre -Dame. Le canal sera supprimé et l’île ainsi réunie sera nommé Île Saint-Louis , pour honorer le roi Louis IX qui aimait à y prier .

Comparée à sa prestigieuse voisine,  L’L’Île de la Cité , avec Notre-Dame,  l’ Hôtel-Dieu et la cour de justice , celle-ci parait très calme . Pas de grand monument , aucune attraction touristique ,… juste ses beaux hôtels particuliers , sa rue principale et ses quais. Mais quel plaisir de se promener dans les petites rues pendant une journée ensoleillée : prendre une crème glacée chez Berthillon , visitez les  petites boutiques , et boire un verre à la terrasse d’ une brasserie, juste derrière Notre-Dame.

Les bonnes adresses et activités :

A partir du Batostar, où vous aurez suivi un cours de dégustation , bien sûr , vous traversez le pont pont Marie à pied pour rejoindre la rue principale : rue Saint-Louis en l’ île .

Si vous allez à votre gauche , vous trouverez au N ° 29, le plus célèbre des glaciers de Paris : Berthillon . C’est une véritable institution pour les Parisiens , depuis 1954 , de venir goûter leurs glaces aux parfums étonnants . Bien sûr, toutes les glaces sont faites maison avec des fruits et des ingrédients naturels . Ne soyez pas étonné de voir beaucoup de bars et restaurants proposant des glaces Berthillon partout dans l’île, ce ne sont pas des copies . Berthillon les utilise comme revendeurs officiels afin de satisfaire à la demande des nombreux clients . Donc, c’est la même glace avec la même qualité , peut-être juste moins de choix que dans la boutique d’origine .

Sur le même côté , se trouve la seule Église de l’île , construit au XVIIème siècle par Le Vaux .

Ensuite, vous pouvez faire demi tour pour aller à l’extrémité ouest de l’île . Au N ° 41 , il y a un très bon restaurant : Le Sergent Recruteur ,  gratifié d’une étoile au guide Michelin. Cet ancien restaurant touristique a été transformé par le fameux designer Jaime Hayon . Mais il est surtout réputé pour sa cuisine créative et étonnante proposée par le chef Antonin Bonnet .

L’extrémité de l’île est l’un des mes endroits préférés à Paris . Si la météo est bonne , vous devez prendre quelque chose à boire (une bouteille de vin achetée après votre séance de dégustation de vins , par exemple) et descendre les escaliers sur le quai inférieur. De là, vous aurez une vue magnifique sur le dos de Notre Dame, la Seine, ses ponts et l’Hôtel de Ville. Avec la lumière du soleil couchant,  c’est magique.